Bien préparer sa retraite

Vous êtes salarié d’un cabinet d’avocat et le moment de votre départ à la retraite approche ? KERIALIS a à cœur de vous aider à bien préparer votre départ à la retraite et de vous accompagner tout au long de cette période de transition. Retrouvez toutes les informations utiles et essentielles pour appréhender au mieux ce changement de vie.

Comprendre la retraite des salariés des cabinets d’avocats

Le fonctionnement de la retraite en France repose sur 3 niveaux de retraite :

 

  • Niveau 1 : La retraite de base de la Sécurité sociale est déterminée à partir du nombre de trimestres acquis, sur la moyenne de vos 25 meilleures années de salaires (limitées au plafond de Sécurité sociale).

 

  • Niveau 2 : Les retraites complémentaires AGIRC-ARRCO sont constituées de points qui s’accumulent au long de votre carrière de salarié du secteur privé. Ces points sont attribués sur la base de cotisations, elles-mêmes calculées à partir de votre salaire brut annuel (selon différentes tranches). Le total de vos points est ensuite multiplié par la valeur du point pour déterminer le montant brut annuel de votre retraite.

 

  • Niveau 3 : La retraite supplémentaire est obligatoire dans le cadre de la convention collective nationale des avocats et de leur personnel. Votre employeur y souscrit pour vous et vous y êtes affilié dès votre entrée dans la branche automatiquement.

 

En tant que salarié d’un cabinet d’avocat, un compte individuel de points est ouvert à votre nom dès votre affiliation. Les points sont définitivement acquis, y compris en cas de départ de la branche professionnelle et ce quelle que soit l’évolution ultérieure de votre situation professionnelle.

 

Je télécharge mon guide Bien préparer sa retraite

SERENITIS : La retraite supplémentaire des salariés des cabinets d’avocats

Avec SERENITIS, KERIALIS vous bénéficiez d’une rente de retraite qui s’ajoute à celle de base (Sécurité sociale) et Complémentaire (AGIRC-ARRCO).  

Des avantages immédiats : 

  • Une acquisition de points de points dès le premier jour. 
  • Une acquisition de points définitive même si vous quittez la branche. 
  • Quand vous partez à la retraite, vous demandez la liquidation de points qui viendra en supplément de votre retraite de base Sécurité sociale et Complémentaire AGIRC-ARRCO. 

EN PRATIQUE 

KERIALIS ouvre à votre nom un compte de points de retraite sur lequel sont inscrites les cotisations versées et les points acquis année par année.
Le montant de la pension de retraite s’obtient, par le produit de la somme totale des points de retraite par la valeur de service du point. 

Souvenez-vous ! Cette retraite supplémentaire est quérable : vous devez en faire la demande auprès de nos services lors de votre départ en retraite. 

 

Déterminer et optimiser l’âge de son départ à la retraite

Déterminer l’âge auquel on a la possibilité de partir à la retraite constitue la première étape essentielle pour optimiser le montant de sa future pension de retraite. Bien que toute personne est en droit de liquider sa retraite à partir de 62 ans, il est important de distinguer les 3 âges de départ à la retraite pour les carrières classiques :

  • Départ à la retraite à 62 ans. Depuis la réforme de 2010, le départ à 62 ans correspond à l’âge minimum pour prendre sa retraite dans l’ensemble des régimes de retraite pour les personnes nées à compter du 1er janvier 1955, sauf cas particuliers

 

  • Départ à la retraite entre 62 et 67 ans. Durant cette période, vous serez libre de prendre votre retraite quand vous le souhaitez. Toutefois attention à pouvoir prétendre à une retraite à taux plein. En effet, si le nombre de trimestres requis n’est pas atteint, vous risquez alors l’application d’une décote à votre pension. Seules les personnes ayant une incapacité supérieure à 50 % pourront bénéficier automatiquement d’une retraite à taux plein dès 62 ans sans décote.

 

  • Départ à la retraite à partir de 67 ans. C’est depuis la réforme des retraites de 2010, que vous êtes libre de prendre votre retraite à taux plein, dès 67 ans, sans décote (contre 65 ans avant la réforme). En revanche, la pension sera calculée en fonction du nombre de trimestres cotisés.

 

Anticipez votre départ à la retraite !

Quel que soit votre régime de retraite (base + complémentaire) faites une demande quatre à six mois avant la date prévue de votre départ à la retraite sur le site www.mademandederetraitenligne.fr . Cette action est indispensable car elle permet de recevoir sa notification de pension de la part de la Sécurité sociale.

Par ailleurs, au moment du départ à la retraite, vous ne bénéficierez plus des garanties santé, prévoyance et dépendance de votre entreprise. Avant de quitter le monde du travail, il est important d’appréhender ces changements et le coût financier qui restera entièrement à votre charge.

Frais de santé, hospitalisation, dépendance, forfait obsèques… KERIALIS dispose de solutions pour vous accompagner…

Pour un accompagnement lors de votre départ, nos conseillers sont disponibles pour vous renseigner. Vous pouvez les contacter du lundi au jeudi de 9h00 à 18h00 et le vendredi jusqu’à 17h00, au 01 70 99 15 00 (appel non surtaxé).

Je télécharge mon guide Bien préparer sa retraite

 

Vous souhaitez en savoir plus sur toutes les solutions proposées pour bien préparer votre retraite ? Téléchargez notre livret solutions retraités

 

COMMENT LIQUIDER VOS DROITS À LA RETRAITE ?

L’âge normal d’entrée en jouissance des pensions du régime professionnel et supplémentaire est fixé à l’âge normal ouvrant droit à l’attribution d’une pension de vieillesse au « taux plein » du régime général de la Sécurité sociale (au sens de l’article L.351-1 du Code de la Sécurité sociale). L’entrée en jouissance de ces pensions peut toutefois être anticipée à la condition que vous ayez atteint l’âge légal minimal de départ en retraite. 

Si l’entrée en jouissance est faite de manière anticipée, il vous sera alors appliqué un coefficient d’anticipation pour le calcul du montant de ces pensions, dans les cas où votre pension du régime de base de la Sécurité sociale n’est pas liquidée au titre : 

  • D’un nombre de trimestre de cotisations permettant d’obtenir une pension à taux plein 
  • De l’inaptitude au travail dans les conditions prévues à l’article L.351-7 du Code de la Sécurité sociale 
  • Des anciens déportés ou internés 
  • Des anciens combattants ou prisonniers de guerre 
  • Des mères de famille ouvrières visées à l’article R.351-23 du Code de la Sécurité sociale 

A noter : vous pouvez différer l’entrée en jouissance de votre pension. Un coefficient de majoration de la rente vous sera alors appliqué.
Pour bénéficier de votre pension, la demande doit être adressée par écrit à KERIALIS.
Pour plus de détails, vous pouvez consulter la notice dans l’espace Mes garanties. 

 

LE VERSEMENT D’UNE PENSION DE RÉVERSION

En cas de décès, votre conjoint pourra bénéficier de la réversion de votre retraite supplémentaire, sous certaines conditions. 

Pour plus de détails, vous pouvez consulter la notice dans la rubrique Mes garanties de votre Espace personnel KERIALIS. 

 

Questions et réponses de nos futurs retraités