Retour aux actualités




16 août 2018 Corporate

Prélèvement à la source : dernière ligne droite !

Le prélèvement à la source entre en vigueur le 1er janvier 2019. Il permettra de supprimer le décalage d’un an entre la perception du revenu et le paiement de l’impôt qui s’y rapporte.
Dans la très grande majorité des cas, et notamment pour les salariés et les retraités, l’impôt s’adaptera immédiatement et automatiquement au montant des revenus perçus.

Sont dans le champ de la réforme :

  • les traitements et salaires,
  • les pensions de retraite,
  • les revenus de remplacement (allocations chômage, indemnités journalières de maladie…),
  • les revenus des travailleurs indépendants,
  • les revenus fonciers,
  • les rentes viagères et les pensions alimentaires.

L’administration fiscale : l’interlocuteur unique
Le montant de l’impôt sera toujours calculé par l’administration fiscale. Celle-ci transmettra chaque mois à votre employeur, caisse de retraite ou institution de prévoyance, le taux de prélèvement à appliquer sur votre revenu. Votre employeur, caisse de retraite ou institution de prévoyance prélèvera alors l’impôt puis le reversera à l’administration fiscale, le mois suivant. Si vous n’êtes pas imposable, rien ne change pour vous. Vous ne paierez pas d’impôt sur le revenu. Au final, seules les modalités de collecte de l’impôt seront changées, et non son calcul.

Et en tant que contribuable, qui peut me renseigner sur la mise en place du prélèvement à la source ?
Pour toutes questions sur le prélèvement à la source, l’administration fiscale est votre interlocuteur privilégié.
Vous pouvez consulter le site prelevementalasource.gouv.fr ou poser vos questions par téléphone au : 0 811 368 368 (service 0,06€/min +prix appel)

Bon à savoir :
Un guide pratique “tout savoir sur le prélèvement à la source” ainsi qu’une vidéo réalisés par la Direction générale des finances publiques (DGFIP) sont également à votre disposition.