Retour aux actualités




23 décembre 2020 Salarié

Arrêtons les violences faites aux femmes !

Les violences intra-familiales ont considérablement augmenté en raison du contexte sanitaire. Durant l’isolement du printemps, les interventions de police pour ces alertes avaient augmenté de 42% et les signalements sur la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr avaient été multipliés par quatre. 

Face aux violences, libérons la parole !

Le
gouvernement invite les potentielles victimes de violences conjugales ou
intra-familiales à utiliser ces outils mis à disposition : 

  • Le 3919, « Violences Femmes Info », est le numéro d’aide et d’écoute anonyme et gratuit, disponible de 9h à 21h du lundi au dimanche, y compris les jours fériés
  • Une plateforme internet : arretonslesviolences.gouv.fr, avec un tchat disponible 24h/24 et 7j/7
  • Le 17, numéro de la police, en cas d’urgence
  • Le 114 par SMS

La grande méconnaissance des outils côté collègues et employeur.e

Selon One in Three Women, seulement 37% des victimes de violences conjugales déclarent avoir discuté avec un.e collègues de ce qu’ils/elles subissaient. Les 63% restantes n’en ont pas parlé surtout car elles trouvaient cela inapproprié sur le lieu de travail. La peur, la honte ou encore la crainte que cela n’affecte leur travail ou leurs perspectives de carrière. 

Une solidarité pour nos clients

KERIALIS
s’engage à maintenir un climat de confiance et de bienveillance entre les
collaborateurs. Nous avons un rôle à jouer collectivement à faire du lieu de
travail un espace de sécurité et de libération de la parole. KERIALIS
compte parmi ses assurés plus de 88% de femmes, et assure de sa solidarité
auprès d’elles. Victimes ou témoins de violences faites aux
femmes, des solutions existent.