Retour aux actualités




10 février 2021 Retraite

Troubles de l’audition : intervenir dès les premiers signes

Alors qu’une majorité de Français estime être mal informée au sujet des troubles de l’audition, la loi du 100 % santé prévoit de rendre sans reste à charge le recours à certains dispositifs auditifs.

Un Français sur 10 déclare souffrir d’un trouble de l’audition. Cela se caractérise par des difficultés à entendre, comprendre et interpréter les sons qui nous entourent.

9 fois sur 10, il se manifeste avec l’âge, mais il peut, dans de rares cas, apparaître plus tôt.
Et les conséquences d’une perte de l’audition peuvent parfois être graves. En effet, une étude de 2019* a montré que les personnes âgées malentendantes seraient plus susceptibles de développer une démence ou la maladie d’Alzheimer que les personnes âgées ayant une audition normale.

Des frais liés aux troubles de l’audition remboursés à 100 % en 2021

Face à un tel constat, il est donc impératif de ne pas sous-estimer une perte, même légère, de l’audition. D’autant que, d’après une étude Ipsos publiée à l’occasion de la Journée Internationale de l’audition en mars 2020**, 52 % des sondés estimaient être mal informés sur ce sujet.

Dès l’apparition des premiers signes, il est donc nécessaire de prendre rendez-vous chez son médecin traitant. Celui-ci pourra, si nécessaire, vous orienter vers un ORL. Ce dernier peut alors vous prescrire un appareil auditif. Une solution à laquelle, d’ailleurs, de nombreux patients n’ont pas recours. D’autant que la loi sur le 100 % santé prévoit son remboursement intégral sur certains équipements. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a d’ailleurs annoncé son souhait de voir augmenter le nombre de ventes d’équipements auditifs.

Depuis le 1er janvier 2020, une diminution supplémentaire de 250 euros du reste à charge par oreille est appliquée et vient s’ajouter à une première baisse de 200 euros en moyenne intervenue en 2019.

À compter de 2021, les équipements « 100 % santé » seront garantis sans reste à charge.

Des tests gratuits pour tester les troubles de l’audition

Côté prévention, une attention particulière doit être portée au niveau sonore auquel vous exposez vos oreilles. Le seuil de nocivité du bruit est fixé à 85 décibels.

N’hésitez donc pas à porter des bouchons d’oreille dans des environnements trop bruyants. Vous pouvez également vous rendre dans des centres pour passer un test auditif gratuit avec des audioprothésistes diplômés d’Etat.

Enfin, à l’heure du digital…

Lire la suite de l’article