Retour aux actualités




2 juin 2020 Corporate

La 6ème édition du #PrixKERIALIS est lancée !

Ce concours national a pour but de soutenir les projets des enfants des salariés et retraités des cabinets d’avocats. Le prix KERIALIS est destiné à récompenser les projets, dont le caractère original et/ou innovant est apprécié dans 6 catégories différentes : Développement durable, Solidarité, Culture, Sport, Recherche, Start-up.

Pour cette 6ème édition nous avons le plaisir d’accueillir 5 candidats.
Zoom sur leurs projets


Monsieur Léo KELEKIS, Sport
Léo, 19 ans est étudiant en première année de BTS en commerce international. Dans le cadre de ses études, Léo a passé 1 an aux Etats-Unis dans le cadre d’un programme d’échange scolaire et sportif au lycée. En effet, athlète de haut niveau en ice cross (patinage de descente extrême), il est arrivé 2ème au championnat de France en 2019, 1er au championnat de France Junior, et 7ème au championnat mondial Junior.          

Léo cherche un sponsor qui lui permettrait de poursuivre cette carrière car les frais de déplacements sont coûteux. Il explique que le comité olympique souhaiterait que le ice cross intègre un jour les JO et se propose de porter nos couleurs en présentant la France.


Madame Aurélie PEILLON, Recherche
Aurélie, 26 ans, détentrice d’un Master en sciences humaines et sociales mention psychologie spécialité psychologie sociale et du travail, réalise une thèse de doctorat en ergonomie, sur la gestion collective de la situation d’avalanche dans les stations de ski. En tant que psychologue du travail en formation, il s’agit pour elle de comprendre comment les acteurs responsables de la sécurité dans les stations de ski réduisent le risque et gèrent la situation d’avalanche si celle-ci devait survenir.        

« La gestion collective de la crise en situation d’avalanche »

Aurélie a déjà présenté son travail lors de 3 conférences et souhaiterait continuer à le valoriser. Deux conférences auraient déjà accepté ses travaux (la SELF 2020 et la lambda-Mu). En 2021, elle postulera pour la conférence annuelle « ISSWA » (The International Snow Science Workshop) au Canada dont le thème porte sur les études de la neige et des avalanches. Elle souhaiterait que le Prix KERIALIS finance sa présentation à cette conférence.


Madame Morgane RAGNEAU, Start-Up
Morgane, 22 ans, et deux autres étudiantes en dernière année d’école d’ingénieur, à l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs Léonard de Vinci, ont commencé la création de cette application il y a deux ans. Ce projet est né d’une situation très personnelle d’une des candidates dont la petite sœur est atteinte de polyhandicap. Il s’agissait à l’époque de s’investir afin de mettre les nouvelles technologies au service d’un enjeu social. En effet l’application Click&Say apporte une solution aux problèmes de communication auxquels sont confrontées les familles ayant un enfant atteint d’handicap mental.    

Morgane et ses deux camarades souhaiteraient aujourd’hui créer une start-up afin de promouvoir leur application. Le Prix KERIALIS pourrait participer au développement et déploiement de l’application pour une insertion sur le marché.


Monsieur Mathis AZZARO, Sport
Mathis, 20 ans est étudiant en deuxième année de STAPS, il est également coureur au sein du TEAM Absolute Absalon en Espoir 2 ème année, il fait partie du groupe olympique pour Paris 2024.

Il aimerait mener à bien son projet de médaille pour les jeux olympiques de Paris 2024. Le prix KERIALIS lui permettrait de concrétiser son projet, en lui apportant une aide financière, afin d’être moins dépendant de ses parents mais également d’améliorer ses conditions d’entrainement. Par la suite Mathis aimerait transmettre son expérience, fonder une structure qui permettrait d’accompagner des jeunes au plus haut niveau, et faire connaitre sa discipline dans le monde du sport et au-delà.


Madame Mathilde Chesnard de Sorbay, Solidarité
Mathilde, 21 ans
Aux Plus Petits est une association montée par une vingtaine d’étudiants pour monter et partir animer en camp d’été pour les enfants du bidonville de Piatra Neamt en Roumanie. Souhaitant sensibilisé aux gestes d’hygiène simples, première clé pour sortir de la pauvreté en leur apportant des brosses à dents, savons, shampoing… Ce projet se fait en lien avec une communauté religieuse”Soeurs Servantes des pauvres” qui aide a concrétiser ce projet sur le terrain.